Rwanda: Projet de filtre à  eau en céramique 2010

Une filme par: Debra Brosseuk
Projet de coopération du Potiers Sans Frontières, KIST (Kigali Institut de la Science et
Technologie), UNICEF, et  KACYIRU Cooperative Moderne de Poteries.

Guy Mbayo K. (Unicef WASH Program)
Burt Cohen (Potiers Sans Frontières)
Phocus Ntayombya (Unicef WASH Program)
Eugene Dusingizumuremyi (KIST Project Director)
Vice Rector John Mshana (KIST)
Dr. Jane Muita (Deputy Representative for UNICEF)
Honorable Minister Collette Ruhamya
Jean Paul (President de la Cooperative Moderne de Poterie)
Mugisha Esri (KIST Filter Production Officer)

L’eau potable est un droit humain fondamental beaucoup de Rwandais de recueillir l’eau souillée des ruisseaux et des rivières, 80% des maladies au Rwanda est d’origine hydrique l’approvisionnement en eau insuffisant aggrave la maladie répandus tels que le paludisme, les maladies respiratoires, les maladies diarrhéiques, la malnutrition et le traitement à domicile simple de l’eau est disponible. Un filtre en céramique sert d’une barrière bactérienne en produisant de l’eau potable.

Eugene Dusingizumuremyi:

“Mon nom est Eugène Dusingizumuremyi, Je suis maître de conférences à KIST, je suis également en charge de ce projet de filtres à eau en céramique. Ces filtres à eau vont aider les Rwandais à éviter les maladies transmises par l’eau car la plupart des gens utilisent l’eau des marais, l’eau des fleuves sans aucun traitement préalable, puis les filtres aidera à éliminer les contaminants biologiques afin que les gens seront avoir de l’eau potable .”

Vice-Recteur John Mshana (Kigali Institut de la Science et Technologie)

“Nous inaugurons cette initiative de mettre la technologie des filtres à eau au Rwanda. Nous savons qu’au Rwanda environ 80% des maladies qui affligent les Rwandais sont d’origine hydrique, si vraiment nous avons un défi au Rwanda en termes de soins de la santé des Rwandais. Pour regarder autour de l’eau et le centre de l’eau que nous buvons, c’est pourquoi KIST a des partenaires avec des potiers locaux et Potiers Sans Frontières pour apporter cette technologie de filtres à eau simple au Rwanda, nous pensons qu’il va un long chemin à fournir l’eau potable à la population du Rwanda. Les statistiques montrent que seulement 38% des Rwandais obtenir de l’eau propre, il ya donc un long chemin pour parvenir à 100% qui est tous les Rwandais ont droit à l’eau propre et potable, et notre objectif principal du KIST et les partenaires est de continuer en direction de ce problème en mettant cette technologie des filtres qui permettront aux Rwandais d’avoir de l’eau propre. Les statistiques de la santé sont clairs …”

Phocus Ntayombya (Unicef WASH Program):

“…Dr Phocus Ntayombya je travaille pour l’UNICEF le programme de WASH. WASH est WAter Sanitation and Hygiene. Notre travail consiste à soutenir majeurs de nombreuses écoles pour les enfants, mais aussi les communautés, mais rend également beaucoup d’attention aux établissements de santé, centres de santé, pour s’assurer que nous pouvons suivre l’enfant du domicile à l’école pour les centres de santé et de retour à la maison en toute sécurité. Notre intérêt majeur de ce projet filtres en céramique est vraiment de profiter du faible coût des technologies durables qui peuvent être utilisés. Son adaptable, aux conditions ici au Rwanda, nous avons l’argile, et surtout nous avons des communautés locales qui ont potiers bon, vous savez qu’ils ont des compétences merveilleux dans la fabrication de poteries, de sorte que nous avons fait, nous avons décidé de nous associer avec eux pour Assurez-vous que nous pouvons produire les filtres à eau en céramique, avec l’avantage de vous connaître fournir de l’eau potable, mais aussi de répondre à leurs préoccupations majeures de l’éducation de leurs revenus, vous savez qu’ils ont été laissés pour compte, ils sont pauvres…”

Dr. Jane Muita (Deputy Representative for UNICEF):

“…Vous pouvez mettre de l’eau, l’eau sale, à travers et à la fin l’enfant boit et il est sûr. Nous pouvons apporter de l’eau avec les robinets, mais ce n’est pas sûr, il reste encore à passer par le processus d’élimination des organismes qui tuent les enfants. Donc pour moi aujourd’hui, j’ai quelque chose à dire, parce que la technologie novatrice de notre entreprise les gens qui ont les connaissances doivent transmettre à être utilisé. En Afrique, nous ne pouvons pas attendre pour les grandes entreprises qui peuvent faire en sorte que l’eau est propre, à cette époque de nombreux enfants vont mourir, donc je reconnais le soutien d’organisations comme Potters sans frontières et la plus significative des gouvernements représentés ici par le ministre…”

Mademoiselle le Ministre Collette Ruhamya:

“…Malgré le design simple et l’absence de produits chimiques le filtre à eau en céramique a une efficacité de 99,88%, c’est un accomplissement étonnant. Le fait que ces filtres peuvent être facilement fabriqués à partir de faible coût des matériaux locaux, avec l’avantage supplémentaire d’avoir à faible coût de remplacement des filtres disponibles régulières, cette technologie est très bien adapté pour les aider à accéder à l’eau potable potable au Rwanda.”

One thought on “Rwanda: Projet de filtre à  eau en céramique 2010”

Leave a Reply